Créé le 31 janvier 1977.

Le territoire du Queyras est une zone de montagne située dans les Alpes du Sud, le long de la frontière italienne, au nord-est de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est enchassée dans l’Italie qui l’entoure de trois côtés et avec lequel elle ne communique que par la route d’altitude du col Agnel (2 744 mètres) et des chemins muletiers franchissant en été essentiellement, des cols élevés.

Ce petit territoire communique avec le briançonnais par le col d’Izoard. Le Queyras est relié au Guillestrois toute l’année par une seule route suspendue au dessus de l’étroite ouverture des gorges du Guil. Les villages du Parc s’échelonnent de 1000 m avec Guillestre et ses gorges, à 2040 m avec Saint-Véran et ses alpages.

Spécificités

Au-delà de 2 400 m d’altitude, les conditions hivernales se maintiennent plus de neuf mois par an. Les périodes clémentes favorables au développement des végétaux sont de ce fait si réduites que de nombreuses espèces parviennent rarement à produire leurs graines. L’ aspect laineux de l’ Edelweiss vient du grand nombre de poils qui recouvrent cette plante pour la protéger du froid.

Les pentes herbeuses profitent aux 2 500 Chamois du Queyras. La forêt de mélèzes leur convient aussi. Un plan de chasse fixe dans chaque commune le nombre de bêtes à tirer à l’automne. 800 (chamois, bouquetins, mouflons) ongulés se concentrent sur la seule commune de Ristolas, où la gestion est très rigoureuse depuis cinquante ans.

Proie de l’Aigle Royal, l’importante population locale de marmottes des Alpes explique la forte densité de ce rapace dans le Queyras. Après son hibernation, à partir de la fin du mois de mars, elle sort de son terrier et se signale alors surtout par ses sifflements.

Parc naturel régional du Queyras

Visiter
La ville

05350 Arvieux

04 92 46 88 20
pnrq@pnr-queyras.fr