Créé le 17 décembre 2003.

Offrant des contrastes saisissant entre mer, garrigues sèches et zones humides, le territoire du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée est un lieu d’une extraordinaire diversité de paysages, de milieux naturels et d’espèces animales et végétales.

Les étangs, au cœur du Parc, offrent un paysage lagunaire unique en Languedoc-Roussillon. La Narbonnaise est d’ailleurs, à l’échelle internationale, avec la Camargue, une étape majeure pour la migration et l’hivernage des oiseaux liés ces zones humides.
Le littoral, sur un front de mer de 30 km, dévoile des plages constituées en « lidos », minces cordons sableux séparant mer et étangs. Du massif de la Clape (« clapas » signifie en occitan : tas de cailloux) au plateau de Leucate tombant verticalement dans la mer, en passant par les Corbières aux paysages sauvages et surprenants où la vigne est omniprésente, ces reliefs offrent une nature préservée où se nichent des villages pittoresques.

La Narbonnaise, c’est également une culture et une langue occitanes, des habitants qui ont au fil des âges façonné le paysage, laissant des vestiges prestigieux (Via Domitia, Cathédrale de Narbonne, Abbaye de Fontfroide) ou de plus modestes et touchants témoignages (bergeries, capitelles, murets de pierre sèche). Enfin, Le Parc c’est aussi des modes de vie typiquement méditerranéens, des métiers traditionnels et des savoir-faire toujours vivants, comme la pêche en étangs, la viticulture ou l’activité salinière.

Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée

Visiter
1 rue Jean Cocteau

11130 Sigean