Le syndicat intercommunal d’aménagement de la rivière École

/Le syndicat intercommunal d’aménagement de la rivière École
Le syndicat intercommunal d’aménagement de la rivière École 2018-02-12T18:09:53+00:00
Logo SiareComme toutes les rivières, l’École est très appréciée des habitants qui sont attachés à la préservation de cette  richesse naturelle.

Mais malheureusement, cette rivière est menacée : pollutions,  érosion de la biodiversité, dégradation des berges, envasement…

Autant d’atteintes à la qualité de la ressource en eau !

Qualité de l’eau

Le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux Seine-Normandie (SDAGE) fixe les objectifs de restauration de la qualité des eaux. Pour le bassin de l’École, l’objectif global est fixé à 2027.

 

Des actions

Le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Rivière École (SIARE) a été créé dans les années 1960 pour assurer le libre écoulement des eaux de la rivière École et limiter les inondations. Il comporte 13 communes dont 6 sont situées en Seine-et-Marne et 7 en Essonne.

De 2009 à 2013, le SIARE a porté un contrat de bassin qui lui a permis de coordonner des actions à l’échelle du bassin versant de l’Ecole en matière d’assainissement, d’eaux pluviales, d’eau potable, d’inondations et de gestions des milieux aquatiques et humides.

Aujourd’hui, le SIARE s’engage dans un contrat de rivière qui concentre son action sur les milieux aquatiques et humides, en programmant de nombreuses actions de restauration et de préservation des cours d’eau et des zones humides, dans le but d’améliorer la qualité de la ressource en eau.

Ecole Pont de la Madeleine Les missions principales du SIARE sont :

  • – l’aménagement et la restauration des cours d’eau et des zones humides,
  • – la gestion des crues et des risques d’inondations,
  • – l’entretien sélectif de la végétation et de berges de l’École sur 26 km de cours d’eau,
  • – la veille et l’accompagnement de toute action impactant la ressource en eau et les milieux aquatiques et humides.

 

 

 

 

 

Évolution de la structuration de la compétence

La mise en œuvre de la compétence « Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations » (GEMAPI) implique que les syndicats se structurent, la compétence étant automatiquement transmise aux Communes et Intercommunalités du bassin versant École dès le 1er janvier 2018. Ces dernières auront la possibilité de transférer cette compétence à un syndicat de cours d’eau.

Pour les collectivités compétentes, la GEMAPI nécessitera de prendre en charge :

  • L’entretien et la restauration de l’École et de ses affluents
  • L’entretien et la restauration des zones humides
  • Le rétablissement de la continuité écologique
  • La gestion et la réduction des inondations

 

La création du Syndicat d’Aménagement et de Gestion de l’École et de ses Affluents (SAGEA)

Les Communes, Intercommunalités et Syndicats sont incités à se regrouper à l’échelle du bassin versant de l’École afin de mettre en œuvre la GEMAPI. Pour faciliter cette évolution, le SIARE et le SIA Rebais ont décidé de fusionner et de former une nouvelle entité : le Syndicat d’Aménagement et de Gestion de l’École et de ses Affluents (SAGEA). Cette fusion-création est en cours d’instruction auprès de la Préfecture de Seine-et-Marne. Le SAGEA comptera 17 communes à terme et pourra intégrer de nouvelles communes en fonction des délégations de compétences opérées dans le cadre de la GEMAPI.

–> Le bassin versant de la rivière Ecole
X
- Entrez votre position -
- or -